• Comments:0

Ode à la Paix

Petite prose pour le concert, si ça peut donner un peu d’inspiration…
Martine

« Seigneur, fais de moi un instrument de Ta Paix »

Ainsi débute la prière de Saint-François, dont tout homme, croyant ou non, devrait s’inspirer.

Pour ce concert du 9 mai, en pleine période de commémoration de la « Grande Guerre » et au lendemain des commémorations de l’armistice de la 2e guerre, 90 choristes uniront leurs voix, le plus humain des instruments, pour demander, fêter, glorifier la Paix, cette Paix tant souhaitée et pourtant si fragile…

« Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. »

Munster et sa vallée, qui portent encore les cicatrices de l’innommable ; Chambéry en Savoie, pays des Chasseurs Alpins, venus ici par milliers sacrifier leur jeunesse et leur vie ; et Rottweil en Allemagne, dont les enfants ne comprenaient sans doute pas davantage ce qu’ils faisaient dans cette horreur…

« Car c’est en pardonnant que l’on est pardonné »

3 chœurs uniront leurs cœurs, un peu comme pour réparer l’histoire : l’ensemble vocal Passacaille, de Chambéry, qui consacre cette saison aux musiques de paix et d’espérance, le groupe Via Voce de Rottweil en Allemagne, qui se réjouit de participer à cet hymne à la paix, et Chanteval de Munster, pour qui l’organisation de ce concert est symbole de la fraternité retrouvée…

« Là où est la discorde, que je mette l’union. »

Ces 3 chorales qui ce soir n’en feront qu’une se réjouissent de partager avec vous ce moment de musique, de recueillement et de prière, mais aussi d’espoir et de joie.

« Car c’est en se donnant que l’on reçoit »

No tags