affiche du concert du 14 avril 2018
  • Comments:0

Concert du 26 mai 2018 (35e anniversaire)

Concert à l’église Saint Paul de Colmar le 26 mai 2018 à 20h30

Annonce dans les DNA du 25 mai 2018

Un concert anniversaire à Colmar

Samedi 26 mai à 20 h 30, la chorale Chanteval de Munster, qui fête cette année ses 35 ans de chant choral, propose à son fidèle public un moment musical, à l’église St-Paul à Colmar.

Au programme des œuvres classiques de Fanny et de Félix Mendelssohn, ainsi que des pièces plus contemporaines d’Eric Whitacre, de Morten Lauridsen et d’Ola Gjeilo.

Le concert, dirigé par Nicolas Husser, sera accompagné par un quatuor à cordes avec Anne-Liz Drouot et Carole Petitgenay au violon, Thierry Engel à l’alto et Michèle Moerlen-Laperrelle au violoncelle. Geneviève Philipp complétera l’ensemble au piano.

Chanteval proposera à nouveau cette soirée de chant et de musique le samedi 23 juin à l’église protestante de Sélestat.


Programme

Fanny Mendehsohn (1805-1847)

  • Schöne Fremde

Félix Mendehsohn (1809-1847)

  • Im Walde

Fanny Mendehsohn (1805-1847)

  • Hörst du nicht die Bäume rauschen ?

Félix Mendehsohn (1809-1847)

  • Morgengebet

Morten Lauridsen (1943-)

  • De ton rêve trop plein
  • Dirait-on

Eric Whitacre (1970-)

  • Five Hebrew Love Songs
  1. Temuná
  2. Kalá Kallá
  3. Lárov
  4. Éyze Shéleg!
  5. Rakút
  • The Seal Lullaby
  • Little Birds

pause

Ola Gjeilo (1978-)

  • Across the Vast, Eternal Sky
  • Dark Night of The Soul –

 

Dark Night of The Soul (Nuit obscure de l’âme)

« Vous êtes entré dans une phase que les anciens appelaient la nuit obscure de l’âme (…). Cette expérience survient généralement au moment où vous vous y attendez le moins et sans avertissement. En fait, vous ne pouvez être attiré dans cette dynamique que lorsque votre maîtrise de la vie vous signale que vous êtes prêt ! Alors quand tout semble parfait dans votre vie, l’équilibre que vous avez atteint constitue le signal que vous êtes paré pour le changement. Le but de la nuit obscure de l’âme est de vous confronter à vos plus grandes peurs et de les guérir. »

In « La divine matrice » de GREG BRADEN